Sociétés d’autoroute : faire feu de tout bois… même des pompiers

27 Juin 2018

Le bon sens voudrait que les pompiers ne soient pas obligés de payer lorsqu’ils sont en intervention. Or, il n’en est rien : ils paient le péage quand ils sont obligés de se déplacer d’un secteur à un autre. Si des pompiers du Var sont obligés de venir aider leurs collègues des Alpes-Maritimes à éteindre un feu de forêt, ils paient. La gratuité ne leur est accordée que s’ils interviennent sur l’autoroute, pour un accident par exemple.

Face à cette absurdité, un amendement avait été déposé en octobre 2017, prévoyant la gratuité des péages pour les pompiers, les gendarmes et la police. Il avait pourtant été voté à l’unanimité mais le décret n’a toujours pas vu le jour. Et pour cause, les sociétés autoroutières exigent en effet d’être indemnisées à hauteur du préjudice financier. Et ce gouvernement, à plat ventre devant les riches, n’a même pas le courage de leur imposer cette mesure de bon sens, alors que, comme ses prédécesseurs, il garantit à Vinci, Eiffage et consorts des ponts d’or sur le dos des usagers de la route.

A.U.