Propagande propatronale

27 Juin 2018

Jeudi 21 juin, les élèves de baccalauréat professionnel tertiaire et services (par exemple commerce ou transport…) de l’académie de Limoges ont planché sur un sujet d’économie-droit où, pour faire « au plus proche de la réalité », les concepteurs du sujet n’ont pas eu de meilleure idée que de prendre GM&S comme exemple pour répondre à la question : « Comment prévenir les situations conflictuelles dans les organisations ? ».

Bien sûr, il n’a pas été question de présenter l’entreprise comme étranglée, lâchée par PSA et Renault et leurs milliards de bénéfices mais comme « nécessitant un repreneur à cause d’une baisse de son carnet de commandes ».

Et quelle illustration était donnée à commenter ? La photo d’une des nombreuses assemblées générales des grévistes ? Bien sûr que non, mais une photo titrée : « Les salariés de GM&S ont détruit du matériel avec un tracteur ». Sans commentaire !

Sûr qu’on ne peut pas compter sur l’école pour préparer la jeunesse à la guerre que mène le patronat mais sûr aussi qu’on peut compter sur les combats des travailleurs pour leur apprendre la lutte de classe.

Correspondant LO