Droite et extrême droite : “rassembler” toute la bêtise du monde

06 Juin 2018

Le Front national s’est transformé le 1er juin en Rassemblement national, signifiant ainsi qu’il compte aller au-delà de l’entreprise familiale Le Pen, père, fille et nièce.

Cela ne séduit pas pour l’instant à droite, même pas Dupont-Aignan qui a refusé de faire liste commune en vue de l’élection européenne de mai 2019 et espère tirer lui-même les marrons du feu, comme d’autres démagogues nationalistes ont pu le faire en Autriche et en Italie. Dupont-Aignan se verrait bien lui aussi réunir tout ce beau monde, de Wauquiez à Le Pen, à la façon d’un sauveur trônant entre deux larrons. Quant à Wauquiez, tout en récusant l’idée d’alliance avec le désormais RN, il en copie la haine antimigrants à longueur de déclarations.

L’avenir de ces bateleurs de foire et de leurs combines importe peu, comme il importe peu de savoir lequel réussira à rassembler derrière lui, si même l’un y réussira.

Car derrière la façade, rénovée ou non, ce sont les mêmes qui font campagne, assimilant les migrants au terrorisme et à la délinquance. Ce sont les mêmes inepties racistes et antipauvres, en harmonie d’ailleurs avec le ministre de l’Intérieur Collomb.

Sur ce terrain, le rassemblement peut donc aller très loin, donnant raison à ceux qui se demandent pourquoi chercher sur l’intelligence artificielle, alors qu’il y a tant de c...erie naturelle dans ce pays.

P. G.