Macron : il fait le tour du monde

30 Mai 2018

Le voyage de Macron en Russie à la rencontre de Poutine les 24 et 25 mai a donné lieu aux poncifs habituels, le président français citant dans un discours les grands noms de la littérature russe.

Oubliées, les indignations exprimées suite à l’empoisonnement d’un ancien espion russe en Grande-Bretagne. Macron a même promis de revenir en Russie prochainement, si l’équipe de France de football atteint les demi-finales de la Coupe du monde.

Mais le plus important, aux yeux de Macron, était sans doute les contrats signés, à l’occasion de ce voyage officiel, par une cinquantaine d’entreprises françaises, dont le géant pétrolier Total pour 2,1 milliards d’euros.

Macron voudrait sans doute aussi influencer Poutine sur des dossiers internationaux tels que la Syrie, l’Iran, l’Ukraine, dans lesquels il voudrait faire une place aux intérêts de l’impérialisme français. On se souvient qu’il a fait de même lors de son voyage d’il y a un mois à Washington. Son amitié avec Trump avait alors été abondamment mise en scène avant que le président américain, visiblement sourd à tous les bons conseils de son homologue français, décide de s’asseoir sur l’accord nucléaire iranien. On verra donc si ça va mieux avec Poutine. Et puis, à force de faire le tour du monde, Macron finira bien par trouver quelqu’un qui fera attention à lui.

Lucien DÉTROIT