Carrefour – Belfort : pour engraisser les actionnaires

30 Mai 2018

Le Contact Marché du quartier populaire des Résidences à Belfort fait partie des 227 supermarchés qui baisseront leur rideau cet été.

Pour ce quartier de plus de 10 000 habitants, où vivent en outre de nombreuses personnes âgées, ce commerce de proximité est nécessaire. Or, une nouvelle fois, une grande surface va fermer. Anciennement discount Ed (groupe Carrefour), puis racheté par Dia et à nouveau par Carrefour, ce magasin est maintenant menacé de fermeture pure et simple.

Avec ces fermetures en cascade, le groupe Carrefour espère réaliser deux milliards d’euros d’économies. Pour le personnel, un plan de sauvegarde de l’emploi, autre façon de parler de licenciements, est d’ores et déjà prévu.

Le groupe Carrefour a fait près d’un milliard de bénéfices cette année, et touché deux milliards d’exonération fiscale en cinq ans. Les actionnaires du premier groupe de distribution français, qui jugent insuffisants les profits encaissés l’an dernier, ont été entendus. Pour maintenir leurs revenus, Carrefour va pressurer les 350 000 salariés du groupe, dont 115 000 en France, et va jeter des milliers d’entre eux au chômage.

Ni les travailleurs ni les consommateurs n’ont à subir les choix stratégiques des patrons de Carrefour et à être sacrifiés pour enrichir ses actionnaires !

Correspondant LO