Belgique : une manifestation réussie

23 Mai 2018

Mercredi 16 mai à Bruxelles, à l’appel des trois centrales syndicales, près de 70 000 manifestants ont protesté contre le projet de réforme des pensions du gouvernement fédéral. Une nouvelle fois, les mesures gouvernementales mobilisaient autant les Wallons que les Flamands, dans la fonction publique et dans le privé.

Personne ne s’imagine travailler jusqu’à 67 ans, encore moins avec les conditions de travail qui se sont dégradées ces dernières années. Dans les discussions entre manifestants, la situation des jeunes qui ne trouvent pas de travail, les homes pour personnes âgées devenus trop chers, les fins de mois qui arrivent de plus en plus tôt étaient dénoncés.

Il était clair qu’une manifestation seule ne suffirait pas à faire reculer le gouvernement. Et dans bien des discussions, il était question de la grève des cheminots en France ou de la grève récente chez Lidl en Belgique.

Alors, quelle suite ? Les dirigeants syndicaux n’ont pas appelé à d’autres actions, ils se contentent de rappeler au gouvernement qu’ils sont capables de mobiliser si celui-ci s’obstine à décider par-dessus leurs têtes.

Le Parti socialiste distribuait des autocollants « Ne touche pas à ma pension ». C’est du culot de la part d’un parti qui a contribué à faire reculer l’âge de la prépension lorsqu’il était au gouvernement ! La confédération syndicale FGTB, après s’être engouffrée pendant trois ans dans les débats stériles avec le gouvernement sur la reconnaissance de la pénibilité de tel ou tel métier, met maintenant en avant une revendication plus fédératrice : une pension minimum de 1 500 euros pour tous. Il est évident qu’il faudra un rapport de force capable d’imposer une telle revendication, et ce n’est pas du retour des partis socialistes dans les gouvernements, fédéral et régionaux, qu’on peut l’attendre.

Campagne électorale oblige, le gouvernement avait déjà mis en attente le principal de sa réforme, mais le patronat l’exige et elle sera remise à l’ordre du jour. Il faut souhaiter que cette manifestation réussie soit un début.

Correspondant LO