Tuberie Vallourec – Saint-Saulve : la grève continue

08 Mai 2018

Depuis mardi 24 avril, la production de la tuberie de l’usine Vallourec de Saint-Saulve, dans le Nord, est à l’arrêt car une bonne partie des ouvriers de production est en grève.

Depuis 2014, les patrons de Vallourec ont déjà imposé trois plans de licenciements. Il y a d’abord eu un plan pour diviser par deux le nombre de travailleurs administratifs. Puis en 2016 plus de 300 ouvriers ont été licenciés car le laminoir a fermé. Cette année, les patrons de Vallourec ont vendu l’aciérie de Saint-Saulve au groupe Ascoval, qui est lui-même en redressement judiciaire. Aujourd’hui, Vallourec veut fermer la ligne chaudière et licencier 164 ouvriers. Son intention est clairement de fermer l’ensemble du site de Saint-Saulve.

Les ouvriers revendiquent 75 000 euros pour tous et 1,5 mois par année d’ancienneté, ce que les principaux actionnaires de Vallourec peuvent largement payer, car ils ont encaissé des milliards avant la crise.

L’usine est fermée du samedi 5 mai au dimanche 13 mai, comme cela était programmé depuis plusieurs semaines. Mais les ouvriers refusent de se faire licencier sans se battre et la grève devrait reprendre dès lundi 14 mai.

Correspondant LO