Rennes : les facteurs toujours en lutte

02 Mai 2018

Les facteurs de Rennes Crimée sont en grève depuis le 9 janvier, renforcés par plusieurs de leurs collègues des bureaux du Colombier, du Gast et de Guichen. Face aux patrons de La Poste, ils résistent toujours contre une réorganisation qui leur imposerait deux tournées au lieu d’une dans la même vacation, avec des fins de journée de plus en plus tardives.

Il est notable que cette lutte, par sa durée et sa ténacité, attire toujours les sympathies d’une bonne partie de la population. Ainsi, les mardi 24 et mercredi 25 avril, une centaine d’étudiants en lutte contre la réforme des universités et quelques militants de la CGT Énergie ont pris l’initiative de bloquer le centre de distribution du Colombier, en solidarité avec les facteurs. Ce même mercredi, une dizaine de facteurs se sont adressés à la population sur le marché Sainte-Thérèse. En dépit de la gêne occasionnée par le retard du courrier, des dizaines d’usagers n’ont pas hésité à soutenir la pétition des facteurs et à verser à leur collecte de grève.

Les patrons de La Poste misent sans doute sur un essoufflement de cette lutte. Mais c’est bien pour démontrer le contraire que les facteurs en grève ont participé en nombre à la manifestation du 1er mai. Ils en sont revenus confortés en ce 113e jour de conflit. Le soutien tant moral que financier qu’ils ont trouvé auprès des manifestants renforce leur détermination à engager les actions décidées pour la période à venir.

Le collectif des grévistes a prévu de relancer une série de visites à leurs collègues de tous les bureaux du département, afin d’organiser une journée de grève tous ensemble le 14 mai prochain. L’énergie et la détermination sont toujours là !

Correspondant LO