Nettoyage EDF – Nanterre : soixante jours de grève

25 Avril 2018

Les salariés du nettoyage de la société La Providence du site d’EDF à Nanterre sont en grève depuis le 22 février. Cela a fait soixante jours le lundi 23 avril !

Les travailleurs, dont beaucoup sont à temps partiel non choisi, demandaient depuis des années des heures supplémentaires dans leur contrat de travail, sans obtenir une seule heure de plus. Quand la direction de La Providence a fait venir début janvier des nouveaux salariés et que certains ont eu un temps plein, cela a mis le feu aux poudres. Les dix grévistes ont revendiqué également des reclassements, car leur classification, au bas de l’échelle, n’a pas bougé depuis plus de vingt-cinq ans !

Sur ces bases-là, la grève s’est installée dans la durée devant le refus de céder du patron de La Providence. Dans la huitième semaine de grève, on a fini par entrevoir la possibilité d’un accord acceptable par les grévistes, mais le lendemain on apprenait que le délégué du personnel, chef d’équipe et gréviste, était convoqué pour une demande de licenciement ! Cela n’a fait que renforcer la détermination des grévistes.

Ceux-ci sont allés à la manifestation parisienne le jeudi 19 avril, et y ont reçu de nombreuses marques de sympathie et du soutien financier dans leur caisse de grève en carton. Par ailleurs, ils ont distribué un tract avec le lien vers la caisse de grève : www.leetchi.com/c/caisse-de-greve-nettoyage

Comme le dit une des chansons qu’ils se passent en boucle, « on lâche rien » !

Correspondant LO