Droite et FN : mêmes idées, même poubelle

18 Avril 2018

Une tribune publiée par l’hebdomadaire Valeurs actuelles du 12 avril appelle à l’union de la droite et de l’extrême droite.

Elle a été signée par plusieurs élus du Front national et des compagnons de route, comme le maire de Béziers Robert Ménard, des catholiques réactionnaires comme Christine Boutin, ancienne ministre de Sarkozy, l’ancien ministre de Juppé entre 1995 et 1997 Charles Millon, et l’ancien ministre de Sarkozy Thierry Mariani.

Au sein de LR, Mariani est pour le moment minoritaire et le président de ce parti, Laurent Wauquiez, l’a menacé d’exclusion au « moindre début de commencement d’alliance » avec le FN. Contrairement à Mariani, qui estime que « sans alliés, nous allons rester dans l’opposition pour longtemps », la direction de LR pense pour l’instant qu’une alliance avec le FN lui ferait perdre des voix.

Ce qui les sépare, ce sont des calculs électoraux, susceptibles de changer. La limite entre la droite et l’extrême droite a toujours été bien flottante, quoi qu’en disent les partisans de la constitution de « fronts républicains ». Et dès aujourd’hui, quand il s’agit d’aller chercher leurs thèmes de discours et de faire assaut de démagogie anti-immigrés, antimusulmans et antipauvres, ils font déjà poubelle commune.

Arnaud LOUVET