CHU – Limoges : "Plan Stratégie 2020", c'est toujours non !

11 Avril 2018

Jeudi 5 avril, pour la deuxième fois, le personnel ainsi que des retraités et des usagers se sont rassemblés devant le hall du CHU de Limoges.

–Les manifestants ont réaffirmé leur refus de la suppression de 158 postes, de la fermeture de 101 lits, de la diminution des RTT, voire de leur disparition pour certaines catégories, de la suppression du forfait annuel de 28 jours de congés, trois jours étant désormais soumis à condition, et de la suppression du forfait astreinte.

C’est une attaque en règle contre les repos, les conditions de travail, les salaires et une nouvelle diminution de l’accès aux soins, que la direction nomme Stratégie Limoges 2020 ! La colère du personnel était d’autant plus grande contre la nouvelle charrette de fermetures de lits que, la dernière semaine de mars, le CHU était classé par No Bed Challenge N°1 des services d’urgences ayant le plus de malades sur brancards la nuit.

Au même moment, le directeur avait réuni dans un amphithéâtre les cadres de l’hôpital qu’il entendait briefer sur sa stratégie. À plusieurs centaines, les manifestants ont envahi la réunion et l’ont obligé à cesser la réunion pour répondre à leurs interpellations.

Après qu’un représentant syndical eut expliqué que 6 000 usagers du CHU avaient déjà apporté leur soutien au mouvement du personnel en signant une pétition dans le hall ou sur Internet, les témoignages des hospitaliers ont fusé sur la réalité dans les services, avec le manque de lits, de personnel, les dépassements d’horaires. À chacune de ses interventions, le directeur était pris en flagrant délit de mensonge ! Finalement, le personnel a approuvé la proposition syndicale de refuser en bloc le plan et de se retrouver dans de prochaines actions.

Correspondant LO