Vitrolles et Marseille

04 Avril 2018

Dans les Bouches-du-Rhône, les magasins de Vitrolles, Marseille GrandLittoral, Bonneveine et Le Merlan étaient carrément fermés. Les employés rappelaient que cette période de Pâques vient tout de suite après celle de Noël en termes de chiffre d’affaires.

À Grand-Littoral, ce qui ajoutait à la colère était la généralisation de ces temps partiels imposés qui ne permettent pas de vivre. Les grévistes veulent des embauches à temps complet pour ceux qui le souhaitent. Ils dénoncent la généralisation des coupures qui rallongent le temps perdu sans salaire et demandent l’amélioration des conditions de travail, dont la désinfection, la maintenance et le remplacement du matériel. Ils dénoncent aussi une discrimination à l’embauche qui vise les enfants des syndiqués CGT.

À Vitrolles, les travailleurs ajoutaient que la charge de travail n’a cessé d’augmenter tandis que le nombre de travailleurs diminuait. Dans ce Carrefour, le plus important de la région, la baisse des effectifs a été considérable et devrait s’aggraver avec la mise en gérance d’une partie du magasin.

Après cette grève, le 2 avril, à Carrefour GrandLittoral, les œufs en chocolat ont été bradés. Et l’encadrement a quand même offert un bon moment de détente aux grévistes, grâce à certains managers qui ont dû remplir eux-mêmes les rayons.

Correspondant LO