RATP : le 22 mars dans le métro

28 Mars 2018

Le 22 mars, plusieurs syndicats de la RATP appelaient à faire grève et à manifester.

Cet appel n’a pas eu d’impact visible sur le trafic, tous les conducteurs de réserve non grévistes ayant roulé, mais il a été le mieux suivi depuis les mobilisations d’il y a deux ans contre la loi El Khomri, avec des chiffres supérieurs à certains endroits.

Sur le RER A, il y avait 43 grévistes à l’attachement de Rueil et 42 à Torcy. Au métro, près de 60 conducteurs de la ligne 9 s’étaient déclarés grévistes. Sur l’ensemble du réseau, on estime entre 150 et 200 le nombre de grévistes, auquel il faut ajouter plusieurs dizaines d’agents de station.

Il est donc faux de dire, comme le titrait le journal le Monde, que l’appel à la grève n’a pas eu d’impact à la RATP. En fait, si le climat reste à l’attentisme, les agents de la Régie suivent de près ce qui se passe à la SNCF. « Après eux, ce sera nous ! » revient souvent dans les conversations.

Pour le moment, seule la CGT a donné une suite à cette journée en déposant un préavis pour le 19 avril. Mais, en attendant, les discussions vont bon train et l’idée de lutter aux côtés des camarades cheminots rencontre la sympathie, sinon encore l’adhésion.

Correspondant LO