Hôpitaux : des conditions de travail intenables

21 Mars 2018

Dans les établissements hospitaliers, un peu partout dans le pays, la politique constante d’économies en œuvre depuis des années produit des effets désastreux. Le plus visible, et le plus dramatique, est l’engorgement des services d’urgence où les patients, dont certains sont dans un état grave, attendent des heures que les soignants aient du temps à leur accorder.

Les agents de service hospitaliers, techniques ou administratifs, aide-soignants, infirmiers et même médecins subissent de plein fouet la fermeture des lits d’hospitalisation, le sous-effectif et les restrictions en tout genre exigées par le gouvernement et les Agences régionales de santé. Ces travailleurs hospitaliers se voient imposer des conditions de travail intenables, des horaires durs à tenir et une diminution de leurs jours de repos. Plutôt que d’embaucher, les dirigeants des hôpitaux multiplient les pressions sur le personnel en place et les patients en subissent les conséquences.

Les réactions du personnel hospitalier ne manquent pas et sont vouées à se multiplier.