Dangereux et nocif

21 Mars 2018

À l’usinage DV-R il y a de l’huile partout, du sol au plafond, et les bacs de rétention débordent. Plus les machines fuient, moins c’est nettoyé. Les arrêts programmés ont été supprimés, et il faudrait faire le ménage et produire en même temps.

Ras-le-bol de travailler dans de telles conditions. On ne vient pas au boulot pour se casser une jambe ou se flinguer les poumons.

Française de Mécanique – Nord