Retraites agricoles : Macron menteur et démagogue

14 Mars 2018

Lors de sa campagne électorale, Macron avait promis de relever de 100 euros le minimum de retraite des agriculteurs. C’était une promesse qui semblait d’autant plus facile à tenir qu’elle avait déjà été votée, et à l’unanimité encore, par les députés.

Seulement, lorsque le texte prévoyant de passer ce minimum de 871 à 987 euros pour une carrière complète est arrivé au Sénat, le 7 mars, le gouvernement l’a fait bloquer. La retraite des agriculteurs n’augmentera donc pas avant 2020, si même elle augmente.

À l’ouverture du Salon de l’agriculture, le même Macron avait affirmé, devant la modicité des retraites agricoles, être contraint de s’en prendre aux prétendus privilèges des travailleurs de la SNCF. Comme on voit, l’attaque contre les cheminots n’empêche pas celle contre les agriculteurs. Les économies faites sur le dos des uns et des autres vont grossir les mêmes profits capitalistes.

P. G.