Des chiffres morbides

28 Février 2018

Récemment, la presse a relayé une étude sur la surmortalité précoce à Saint-Nazaire et dans les environs.

Les fumées des paquebots, celles des bancs d’essai de Man, la pollution atmosphérique de la raffinerie, de l’industrie a
éronautique, tout ça ajouté à l’air vicié des ateliers et des bords, on imagine bien quel peut être le résultat sur la santé des travailleurs et des riverains.

Les patrons ne pourront pas dire, comme pour l’amiante, qu’ils ne savaient pas.
 

Chantier naval de Saint-Nazaire