Renault : Pauvre patron

21 Février 2018

Carlos Ghosn, PDG de Renault, a dû accepter de baisser son salaire de 30 % pour garder son poste.

Il lui restera tout de même les dividendes de ses actions, en hausse de 12,7 % cette année, soit 1,9 million d’euros et quelques à-côtés : la présidence du conseil d’administration de Nissan, qui lui a rapporté 9 millions d’euros, et celle plus récente de Mistubishi, dont le montant n’est pas public.

De quoi survivre, en tout cas !