États-Unis : qui a fabriqué les gangs de la drogue ?

07 Février 2018

L’article ci-dessous est adapté du journal trotskyste américain The Spark du 5 février.

« Dans son discours sur l’état de l’Union, prononcé le 30 janvier dernier devant le Congrès, Trump a dit que « depuis des décennies, l’ouverture des frontières a permis aux gangs de la drogue d’inonder nos communautés les plus vulnérables. […] Ils ont causé la mort de nombreux innocents. » Il a illustré ce point en évoquant l’histoire de deux couples de parents hispaniques dont les enfants ont été tués par des immigrés sans papiers du gang MS-13.

La grande majorité des immigrés viennent aux États-Unis pour travailler, pas pour s’en prendre aux gens. Mais il est vrai que des drogues sont introduites en contrebande par des gangs qui opèrent dans nombre des quartiers pauvres des grandes villes, et de nombreuses personnes ont été tuées par ces gangs et par les drogues qu’ils introduisent et y vendent.

Mais d’où viennent ces gangs ?

Le gang dénoncé par Trump, MS-13, est un produit de la guerre civile menée au Salvador au cours des années 1980. Des étudiants, de petits paysans et des ouvriers agricoles avaient lancé un mouvement politique qui était devenu un soulèvement contre les propriétaires terriens et les capitalistes qui dominaient le pays et son gouvernement. Les États-Unis ont soutenu le gouvernement contre ce soulèvement, armant et entraînant des escadrons de la mort qui ont tué des milliers de gens à travers le pays.

Certains ont fui cette violence et se sont réfugiés à Los Angeles, où ils se sont retrouvés dans le quartier pauvre de Pico Union. Et quelques-uns parmi eux ont formé un gang, MS-13. Les États-Unis en ont expulsé certains vers le Salvador, où ils ont établi des liens avec nombre de responsables gouvernementaux et d’officiers de l’armée qui avaient collaboré avec les États-Unis pendant la guerre civile. Ces liens leur ont permis de se transformer en gang criminel trafiquant de la drogue.

La violence du MS-13 a été fabriquée par les États-Unis. Elle a commencé aux États-Unis et a été exportée vers le Salvador, et non l’inverse. »

The Spark