Celio Rouen : des pratiques révoltantes

07 Février 2018

Une Rouennaise indignée a accroché aux grilles d’une boutique Celio du centre-ville des vêtements qui avaient été lacérés et déchirés avant d’être mis à la poubelle. C’est, semble-t-il, une pratique courante des magasins de prêt-à-porter de se débarrasser des invendus en empêchant qu’ils puissent être récupérés gratuitement. Même quand, comme à Rouen, des sans-abri vivent dans le froid à quelques mètres.

M.B.