La toilette dès 4 heures du matin !

31 Janvier 2018

Plusieurs centaines d’employés des Ehpad de Moselle se sont rassemblés le 30 janvier en début d’après-midi à Metz, pour dénoncer la situation dans les maisons de retraite, tant du personnel que des anciens qui y vivent. Dans le bassin houiller, le taux d’encadrement des personnes âgées est encore inférieur à la moyenne nationale, il serait de 0,4 agent par résident selon les syndicats. Les témoignages se sont multipliés dans la presse locale pour dénoncer le scandale du sort réservé aux anciens. Ainsi, à Hayange, il y a une aide-soignante pour 35 résidents l’après-midi. À l’Ehpad Bauer de Forbach, il y a une aide-soignante de nuit pour 80 résidents. L’une d’entre elles témoigne dans Le Républicain lorrain  : « La toilette commence la nuit dans notre Ehpad. Comme nous sommes en sous-effectif, on fait quatre toilettes entre 4 h et 6 h du matin. C’est parfois plus, en cas de collègues absents. Par chance, nous n’avons jamais eu à réveiller un résident. On choisit ceux qui sont déjà réveillés. Autre problème, il faut trouver un gant de toilette. Nous sommes sous-équipés, alors chacun court de chambre en chambre pour en trouver. Si la première toilette a lieu de nuit, la dernière peut se dérouler à 11 h 30 ! Et pourtant, c’est fait à la va-vite. »

Correspondant LO