Rennes : les facteurs ne lâchent rien

24 Janvier 2018

Les facteurs du bureau de Rennes-Crimée, rejoints à plusieurs reprises par des collègues d’autres bureaux rennais, sont en grève depuis le 9 janvier. Ils sont très déterminés à ne rien lâcher contre l’allongement de leur journée de travail, les suppressions de tournées et d’emplois qui vont avec.

Pour ce faire, ils tiennent quotidiennement des assemblées générales où chacun et chacune intervient pour poser les problèmes de l’organisation de la grève. L’élaboration d’une liste revendicative, l’attitude à adopter vis-à-vis de la direction, sont discutées collectivement, et les décisions votées par l’ensemble des grévistes.

C’est aussi de cette façon qu’ils ont fait le choix d’organiser des visites dans d’autres bureaux concernés par la même réorganisation. À chaque fois, ils sont accueillis chaleureusement et les échanges sont fraternels. Jeudi 18 janvier, c’est suite à l’une de ces visites que des postiers de Bruz les ont rejoints le lendemain, en grève et en manifestation.

Les patrons de La Poste ont misé sur le pourrissement du mouvement, mais la participation active de tous les grévistes le rend encore plus déterminé.

Correspondant LO