Péage urbain : une solution antipauvres

24 Janvier 2018

Dans Les Échos du 17 janvier, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a déclaré que, dans un prochain projet de loi, le gouvernement allait encourager les villes à mettre en place des péages urbains. Mesure justifiée, selon elle, par la nécessité de lutter contre la pollution.

Pour diminuer la circulation automobile et réduire la pollution qu’elle entraîne, on pourrait développer les transports collectifs, les rendre gratuits, accessibles et confortables, pour que le plus grand nombre ait la possibilité de les utiliser.

Mais tout ça demande d’y consacrer des moyens. C’est tellement plus simple d’empêcher les plus pauvres d’utiliser leur voiture.

J. S.