Dividendes : des milliards qui s’envolent

24 Janvier 2018

Le total des dividendes versé par les principales sociétés dans le monde a bondi de 14,5 % au troisième trimestre 2017, pour atteindre 328,1 milliards de dollars. Et, pour l’ensemble de l’année 2017, le total devrait être 1 208 milliards de dollars, soit plus du triple du budget d’un pays comme la France.

À quoi va servir ce monceau d’argent ? Un petit peu, sans doute, à des investissements. Mais, on le sait, avec la crise, ce n’est pas le plus rentable. L’argent va donc servir à des spéculations diverses, à ce que les sociétés se rachètent les unes les autres, ou à ce qu’elles rachètent leurs propres actions. Autant de choses qui ne servent strictement à rien pour les besoins de la société.

En 2015, l’ONU avait estimé qu’avec 267 milliards de dollars par an pendant quinze ans, la faim serait éradiquée dans le monde. Les dividendes de l’année passée représentent déjà quatre fois et demie cette somme. Autrement dit, en à peine quatre ans de dividendes, la faim pourrait être supprimée. D’une manière générale, la pauvreté qui entraîne tant de conflits et de migrations économiques pourrait disparaître, si ces masses d’argent étaient utilisées dans l’intérêt de la population.

André VICTOR