Fêter Mai 68 ou le recommencer ?

11 Janvier 2018

Macron souhaiterait que le cinquantenaire de Mai 68 soit commémoré. Le président voudrait se démarquer, à moindres frais, des réactionnaires de tout poil. Pour ces derniers, Sarkozy en tête, Mai 68 serait la mère de tous les vices, de tous les désordres, de toutes les décadences. Macron se verrait bien, en revanche, célébrer la fraîcheur, la jeunesse et le renouveau.

Les services de communication de l’Élysée planchent donc sur la meilleure façon de s’approprier l’événement, de faire mousser le président et d’amuser le chaland. Mais le plus simple ne serait-il pas de recommencer Mai68, grève générale et réapparition des drapeaux rouges compris, en mieux si possible ? On verrait alors les politiciens prétendument anti et pro Mai 68 se réconcilier contre les travailleurs en lutte et la « chienlit », devenue aujourd’hui,dans la bouche de Macron, le «bordel ».