Montbéliard : capitalistes parasites

10 Janvier 2018

Naolys, un groupe privé qui gère déjà cinq hôpitaux, va construire à Montbéliard une clinique privée près de l’Axone, dans le quartier du Pied-des-Gouttes. À proximité se trouvait l’ancienne clinique des Portes du Jura, fermée il y a tout juste trois ans.

Derrière cette construction, il y a un accord entre le groupe Naolys et le propriétaire de la clinique de la Miotte à Belfort, le groupe Dracy, qui va aller s’installer au pied du nouvel hôpital public, l’hôpital Nord Franche-Comté (HNFC), dans le Territoire de Belfort. Ces deux-là se sont partagé le marché : à toi la chirurgie, à moi les soins de suite. D’ores et déjà, il y a des dégâts : toute une partie du personnel de la clinique des Portes du Jura n’a pas retrouvé de travail après sa fermeture.

La santé est un marché très profitable, sur lequel se sont jetés les grands groupes de santé privés, ainsi que les grands trusts que sont Bouygues, Eiffage, Vinci, propriétaires d’une partie de l’hôpital Nord Franche-Comté, qui d’ailleurs paye un loyer dans le cadre d’un contrat partenariat public-privé. Les capitalistes de la santé sont de véritables sangsues sur le budget de la Sécurité sociale.

Correspondant LO