La Poste – Rennes : colère chez les facteurs

10 Janvier 2018

Mardi 9 janvier, les facteurs de Rennes Crimée étaient en grève à près de 100 %. Dès 7 heures du matin, pour bien montrer leur détermination, ils avaient installé un piquet à l’entrée de leur bureau. Ils ont été rejoints dans la matinée par des facteurs du Gast, en grève à 60 %, du Colombier, et de Janzé.

Leur direction tente de faire passer en force une restructuration qui aurait pour conséquence un allongement de la journée de travail de 1 h 25 avec une pause méridienne non rémunérée. De plus, les patrons de La Poste s’en prennent au revenu des salariés en supprimant la prime de collation, ce qui ferait un manque à gagner de 400 euros par an. S’ajoute aussi la suppression de six tournées sur vingt-huit, ce qui augmenterait la charge de travail de chaque facteur, tout en renvoyant au chômage les CDD à la fin de leur contrat. Des CDD de Rennes Le Gast étaient d’ailleurs eux aussi en grève ce jour-là.

Après avoir décidé de reconduire le mouvement pour le lendemain, les postiers sont partis manifester vers la direction départementale. Comme le disait une factrice : « On a déjà assez subi, il faut que notre colère éclate. »

Correspondant LO