Chômeurs : “Avec Macron, c’est la pauvreté en marche”

06 Décembre 2017

À l’appel de la CGT, d’associations de chômeurs et de précaires ainsi que de plusieurs organisations politiques, dont Lutte ouvrière, des chômeurs ont manifesté samedi 2 décembre à Paris.

« Justice sociale », « Un emploi pour chacune et chacun ! », réclamaient les centaines de personnes qui ont défilé, dénonçant les multiples attaques contre les plus pauvres des travailleurs, au bénéfice des possédants et des grosses fortunes du pays. Tandis que les premiers subissent la baisse du nombre d’emplois aidés, celle du montant et de la durée des indemnisations chômage, des APL, etc., les autres reçoivent des milliards en cadeaux fiscaux.

Des emplois utiles à la société, il y en aurait pour chacun, à condition de répartir le travail entre tous. En attendant, il faut permettre à chaque chômeur et chaque précaire de vivre décemment avec un revenu au moins équivalent au smic. Ce n’est pas avec les aumônes que constituent la plupart des allocations ou le RSA, et encore moins la prime de Noël même si cette dernière est la bienvenue, que les plus démunis peuvent garder la tête hors de l’eau.

De l’argent, il y en a, à condition d’aller le prendre dans les caisses des actionnaires et des parasites qui s’engraissent sur le travail des salariés.

Marianne LAMIRAL