Bus Transdev – Ecquevilly : le mouvement tient bon

29 Novembre 2017

Tranquillement, mais avec détermination, lundi 27 novembre après-midi et le lendemain matin, les chauffeurs de bus Transdev du dépôt d’Ecquevilly près des Mureaux, dans les Yvelines, se sont remis en grève pour la troisième fois, avec, toujours en soutien, le débrayage des employés du garage.

Les chauffeurs demandent tout simplement à garder ce qu’ils ont : un samedi sur quatre travaillé, des roulements réguliers et le rétablissement de la subrogation avec la Sécurité sociale, sans menace de suspension en cas d’arrêts maladie jugés trop fréquents.

Leur mouvement crée une situation qui commence à inquiéter les municipalités environnantes, parce que les usagers font remonter leur mécontentement. La direction de Transdev est dans ses petits souliers, car elle sent la pression autour d’elle. Cela conforte les chauffeurs, qui envisageaient de recommencer la semaine suivante.

Correspondant LO