Air France : pour les salaires et contre la division

29 Novembre 2017

Vendredi 1er décembre, les hôtesses et stewards d’Air France (les PNC, personnels navigants commerciaux) sont appelés à se mobiliser par tous leurs syndicats.

Le mouvement a ceci de particulier qu’il réclame l’intégration à Air France de tous les PNC de Joon, la filiale low cost sur le moyen et bientôt long-courrier que la direction d’Air France vient de créer. En effet ces nouveaux embauchés vont faire le même travail que leurs collègues déjà en poste à Air France, sur des avions et des lignes comparables, sinon identiques, mais avec des statuts différents et des salaires réduits de 40 % par rapport à la moyenne de ceux des PNC d’Air France.

Le PDG du groupe Air France-KLM a récemment expliqué que la création de Joon répondait à l’objectif de casser les salaires. Selon lui et ses actionnaires, « il fallait baisser les coûts des personnels navigants, mais il n’était pas possible de le faire avec nos hôtesses et stewards ». Évitant de rappeler que c’est parce que les PNC d’Air France ont mené des grèves très suivies mettant en échec les mauvais coups de la direction, il concluait : « Nous avons donc créé une autre compagnie. »

Que la direction d’Air France cherche systématiquement à diviser le personnel, ce n’est ni nouveau ni étonnant. Mais il se pourrait bien qu’elle tombe encore une fois sur un os, les PNC d’Air France n’ayant pas l’intention de la laisser surexploiter leurs camarades de Joon. Et c’est tant mieux.

Correspondant LO