Carrefour Market Betton : les salariés en colère contre les plans de la direction

15 Novembre 2017

Vendredi 10 novembre, les salariés du Carrefour Market de Betton, près de Rennes, se sont mobilisés pour dénoncer le passage en franchise de leur magasin. Ils ne sont pas les seuls concernés car la direction du groupe souhaite se désengager de nombreux supermarchés en laissant les investissements à réaliser à la charge des nouveaux propriétaires.

Les travailleurs de cette enseigne craignent que leur rémunération globale soit lourdement affectée par ce changement de propriétaire. De fait, ils ne seraient plus rattachés à la convention nationale Carrefour et ils risquent de perdre la prime de vacances, le bénéfice de remises sur achats, etc. La participation et l’intéressement seraient également supprimés. Les salariés ont calculé qu’ils pourraient perdre jusqu’à 3 000 euros par an.

À l’annonce de cette attaque, le mois dernier, les employés avaient réagi aussitôt en organisant une première journée d’action à laquelle 43 salariés sur 46 avaient participé. Encouragés par ce premier succès, ils ont décidé de la nouvelle mobilisation du vendredi 10 novembre. Toute la journée, ils ont fait signer une pétition expliquant leur situation et multiplié les discussions avec les clients qui, pour la plupart, ont manifesté leur soutien aux grévistes. En milieu de journée, réunis pour dresser un premier bilan de leur action, ils ont décidé ensemble d’une nouvelle journée d’action en décembre, bien conscients qu’il faudra poursuivre la mobilisation pour se faire entendre de la direction du groupe.

Correspondant LO