Prud’hommes de Lorient : chute des recours

08 Novembre 2017

À Lorient, les conséquences de la loi Macron de 2015 se font durement sentir aux conseils des prud’hommes, et cela devrait encore empirer avec les ordonnances de la loi travail.

En permettant aux employeurs de connaître par avance la sanction maximale encourue en cas de l icenciement, elle met les salariés en situation de faiblesse et renforce l’arrogance des patrons. De plus, elle a rendu plus compliquée la constitution d’un dossier et réduit les délais de prescription.

Résultat, une baisse de plus de 40 % des dossiers déposés aux Prud’hommes de Lorient. La justice bourgeoise a toujours favorisé les exploiteurs, mais cela devient encore plus vrai grâce à Hollande et Macron.