L’origine du monde… capitaliste

08 Novembre 2017

Rue Mouffetard, l’enseigne d’une ancienne chocolaterie rappelle le passé colonial de la France : sous les mots « Au nègre joyeux », un tableau représente un esclave servant une dame.

Après un long débat au Conseil de Paris, cette enseigne sera reléguée, comme il convient, au musée. Mais il y a encore du travail, car combien d’autres signes du passé colonial et esclavagiste de l’État français continuent d’orner les rues ? Comme par exemple des statues du général Bugeaud, qui mena des massacres contre la population en Algérie pendant la guerre coloniale de 1830 à 1848, ou celles de Colbert, qui fut l’initiateur du Code noir ? Sans parler des rues Thiers, politicien responsable de l’écrasement de la Commune de Paris et de la mort de 30 000 travailleurs parisiens pendant la Semaine sanglante de mai 1871.

C’est bien toute cette société d’exploitation qui mériterait d’être envoyée au musée.

O. M.