Adultes handicapés : les mensonges de Macron

08 Novembre 2017

Le candidat Macron avait promis une augmentation de l’allocation adulte handicapé. Le président prétend avoir tenu parole, l’allocation devant être augmentée de 90 euros, passant à 900 euros par mois d’ici 2019.

Les associations concernées ont commencé par prendre acte de la promesse, en remarquant toutefois que le montant de l’AAH laissait toujours en dessous du seuil de pauvreté les 1,1 million d’allocataires. Elles ont ensuite constaté que, lors du vote de certains budgets, le gouvernement avait fait passer des mesures restreignant l’attribution de cette allocation.

Ainsi, les handicapés vivant en couple ne pourront plus cumuler totalement les deux allocations et toucheront 1 620 euros par mois, soit la même chose qu’aujourd’hui. Certaines allocations complémentaires versées aux personnes vivant seules seront diminuées. Les titulaires de pensions d’invalidité qui travaillent ne toucheront plus la prime d’activité. Le gouvernement reprend ainsi d’une main ce qu’il donne de l’autre.

Les travailleurs handicapés sont en outre particulièrement frappés par les mesures supprimant des dizaines de milliers de contrats aidés et subissent comme tous les autres la hausse de la CSG, la baisse des APL et les autres mesures antiouvrières.

Une des rares promesses sociales de Macron se révèle donc être un mensonge éhonté, comme on pouvait le prévoir.

Paul GALOIS