Famar – Orléans : les travailleurs font reculer la direction

25 Octobre 2017

Le site de Famar à Orléans-La Source emploie plus de 800 personnes qui fabriquent des médicaments pour le compte de Pfizer, Sanofi, Johnson & Johnson...

Vendredi 20 octobre, la direction a voulu imposer des réductions d’effectifs sur deux lignes de production aux formes sèches. Leur projet, baptisé « performance », consiste à passer de deux postes à un poste et demi par ligne. Cela se faisait jusqu’alors sur la base du volontariat, sans grand succès. Mais ce jour-là, la direction a décidé de l’imposer à une salariée. Une trentaine d’opérateurs de ce secteur ont alors quitté leur ligne. Déterminés à faire reculer la direction, ils sont allés demander des explications.

Après des arguments fallacieux de la part de cette dernière comme : « il était question de faire appel au volontariat pour les périodes d’essai, aujourd’hui ce ne sont plus des essais mais des tests », et voyant que les salariés restaient mobilisés, la direction a cédé en remettant les effectifs suffisants sur les lignes.

Les travailleurs ont repris le travail, pas mécontents de s’être fait respecter collectivement.

Correspondant LO