Boehringer – Reims : 70 suppressions d’emplois

25 Octobre 2017

Le groupe pharmaceutique Boehringer a annoncé que 70 emplois seraient supprimés sur le site de Reims pour être transférés à Lyon. Cette décision fait suite au rachat par Boehringer en janvier dernier de Merial, une filiale de Sanofi.

Ce nouveau plan de suppressions d’emplois vient s’ajouter à d’autres au cours des dix dernières années. Après la cession de la production et de plusieurs centaines d’emplois par Boehringer au groupe Delpharm en 2008, un plan social en 2013 et des suppressions d’emplois en 2017, cette nouvelle annonce devrait faire tomber les effectifs de Boehringer à une centaine l’année prochaine. Si Delpharm emploie encore plus de 400 salariés à Reims, il n’en reste pas moins que les effectifs auront été divisés par près de trois en une quinzaine d’années sur ce site.

L’industrie pharmaceutique est l’une des plus profitables. Boehringer a ainsi fait 2,9 milliards de profits en 2016 et il y aurait bien de quoi conserver les emplois à Reims au lieu de jeter à la rue des travailleurs ou de les contraindre à une mobilité qui ne profite qu’au patron.

Correspondant LO