Gouvernement : Parly-moi d’argent…

11 Octobre 2017

La ministre des Armées Florence Parly était jusqu’à juin dernier directrice générale chargée de SNCF Voyageurs. Au premier semestre 2017, elle a gagné 52 569 euros par mois, soit plus de 300 000 euros au total.

Quand ces revenus stratosphériques ont été révélés par l’hebdomadaire Marianne, son cabinet a expliqué que Florence Parly était contractuelle de droit privé. Cette blague a fait rire (jaune) les cheminots, dont les salaires sont bloqués depuis des années. La SNCF recrute certes des contractuels de droit privé, mais leurs rémunérations sont en général encore inférieures à celles des cheminots au statut.

Enfin, avec 300 000 euros en six mois, Parly aurait-elle dépassé le plafond fixé depuis 2012 à 450 000 euros par an pour les dirigeants d’entreprises publiques ? Non, pas du tout, a expliqué son cabinet, c’est seulement que « la SNCF a considéré, dès juin 2017, que Florence Parly avait rempli ses objectifs » annuels. En 2016, l’infatigable Super-Parly avait également touché 139 119 euros en jetons de présence dans les conseils d’administration de sociétés comme Ingenico, Altran, Zodiac Aerospace ou BPI France.

Eh oui, ainsi vont les cadences infernales des hauts cadres patronaux.

M.B.