Lycée Voltaire – Paris : classes surchargées !

13 Septembre 2017

Le lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement de Paris, a augmenté ses effectifs de façon fulgurante ces dernières années : dans cet établissement prévu pour 1 200 élèves, il y en avait 1 841 en 2016-2017.

À la réunion de prérentrée du 1er septembre, le proviseur a annoncé que toutes les classes de seconde étaient ouvertes à 35 élèves, et déjà pratiquement remplies. Les enseignants, qui avaient décidé en mars dernier de ne pas accepter de classes de plus de 30 élèves, sont allés dans la foulée au rectorat de Paris, occupant le hall pendant plus de deux heures et votant la reconduction de la grève pour le lendemain.

Reçue l’après-midi, une délégation s’est entendu dire que le district de l’Est parisien était étouffé par le nombre d’élèves et que les locaux existants ne permettaient pas de créer de nouvelles classes. Ce n’était une nouvelle pour personne, car il y a des années que cela dure. Construire un nouveau lycée dans ce secteur s’imposerait, mais la politique d’économies des gouvernements successifs a conduit à choisir de bourrer les lycées.

Preuve cependant que la mobilisation des enseignants a eu un effet : vendredi 8 septembre, un demi-poste de conseiller principal d’éducation (CPE), qui était demandé depuis longtemps, a été créé. Mais cela ne résout pas le problème des sureffectifs dans les classes, celles de seconde restant à 35,5 élèves en moyenne.

Le mouvement a été provisoirement suspendu, mais les enseignants restent mobilisés.

Correspondant LO