Des femmes contre le harcèlement

06 Septembre 2017

Mercredi 23 août, plusieurs centaines de femmes ont participé à des rassemblements dans diverses villes du Maroc pour dénoncer le harcèlement et les agressions sexuelles dans l’espace public.

Ces sit-in faisaient suite à l’émotion causée par une vidéo, postée sur Internet, qui montrait l’agression sexuelle d’une jeune femme par plusieurs adolescents à l’arrière d’un bus. Le lendemain, le chef du gouvernement promettait « une stratégie contre les violences faites aux femmes » qui serait « bientôt annoncée ». Le problème ne date pourtant pas d’hier, et un projet de loi sur le sujet est en discussion depuis plus de dix ans !

La même hypocrisie règne dans tous les milieux dirigeants du Maroc. La chaîne de télévision 2M, par exemple, a relayé l’indignation suscitée par l’agression dans le bus mais, quelques mois auparavant, ses dirigeants avaient programmé une émission sur des astuces de maquillage permettant aux femmes de camoufler les traces de coups sur leur visage… et ceci à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes !

Au Maroc, en France et partout ailleurs, les violences faites aux femmes sont toujours d’actualité. Si la situation s’est un peu améliorée dans certains endroits du monde, c’est parce que des femmes se sont battues pour leur droit à l’égalité. Et même là, rien n’est acquis définitivement. Les manifestantes marocaines poursuivent cette lutte.

Élisa Caron