CHU de Rouen : économies sordides au Samu

06 Septembre 2017

Durant tout l’été, le personnel du Samu/Smur a maintenu des actions pour exprimer son refus de voir appliquer la décision de l’Agence régionale de santé (ARS) à son encontre. En effet, sous prétexte d’harmonisation avec les autres Samu de la région, l’ARS veut supprimer une équipe, soit six postes.

Il n’est pas question dans les calculs de l’ARS de prendre en compte les besoins de la population ni les conditions de travail du personnel.

Il ne s’agit là que de sordides mesures d’économies à la petite semaine, que le personnel du Samu/Smur a bien raison de refuser.

Correspondant LO