Dividendes : nouveaux records… sur le dos des travailleurs

23 Août 2017

La somme totale versée aux actionnaires des 1 200 plus grandes entreprises mondiales a de nouveau battu des records. Pour le deuxième trimestre 2017, elle a dépassé les 447 milliards de dollars, soit une hausse de 5,4 % par rapport à l’année précédente.

Sans surprise, ce sont les actionnaires du secteur financier qui ont été les mieux servis. Ce secteur représente plus de la moitié de la progression mondiale, et a versé des dividendes en augmentation de 11,7 % sur un an. Mais les autres secteurs s’avèrent presque aussi généreux pour leurs actionnaires. Pour ce qui concerne la France, les trois quarts des grandes entreprises ont maintenu ou augmenté les sommes versées. La France, avec 40,6 milliards de dollars distribués, conserve sa place de plus gros pourvoyeur de dividendes en Europe, devant l’Allemagne (34,1 milliards) et le Royaume-Unis (32,5 milliards).

Les quarante milliards de dollars qui ont enrichi les actionnaires des grandes entreprises françaises ont été extorqués à leurs salariés, aux artisans et autres petits patrons étranglés par les banques, aux consommateurs grugés par la grande distribution… S’ils n’étaient pas confisqués à la société par des capitalistes toujours plus avides, ils auraient pu permettre la création d’environ 900 000 emplois, ou bien la construction de 100 grands hôpitaux ou de 300 000 logements.

Valérie FONTAINE