Allocation de rentrée scolaire : le compte n’y est pas

09 Août 2017

L’allocation de rentrée scolaire va être versée à partir du 17 août aux 2,8 millions de familles qui, du fait de la faiblesse de leurs revenus, n’arriveraient pas à supporter financièrement cette dépense supplémentaire.

Cette année, son montant va de 364,09 euros à 397,49 euros par enfant entre 6 et 18 ans, en fonction de son âge. Par rapport à l’an dernier, la hausse de l’allocation va de 1,09 à 1,20 euro ! Et encore les parents devraient-ils s’estimer heureux de cette augmentation dérisoire car, selon les calculs établis conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et certaines associations de familles, le coût moyen de la rentrée par enfant serait en baisse de 20 euros par rapport à la rentrée précédente, essentiellement grâce à l’allègement du cartable. Bon prince, le ministère donne même des pistes aux familles pour leur faire économiser encore plus. La première serait d’effectuer des achats groupés. Comment et auprès de qui les négocier ? Aux associations de parents d’élèves de se débrouiller. Une autre piste serait d’étaler les achats de fournitures sur l’année…

De toute façon, les dépenses ne se limitent pas aux fournitures scolaires, estimées en moyenne à 71 euros par enfant. S’y ajoutent le paiement des activités extra-scolaires, à payer d’avance ainsi que la cantine, et l’achat de vêtements neufs pour tenir compte de la croissance des enfants. À supposer qu’il y ait réellement eu une baisse des prix de 20 euros depuis un an sur le coût de la rentrée, le tout est estimé à 480 euros. Soit environ une centaine d’euros de plus que le montant de l’allocation.

Marianne LAMIRAL