Pénicaud : comment gagner des millions

02 Août 2017

Avant d’être ministre, Pénicaud avait travaillé dans le groupe Danone en tant que directrice générale des Ressources humaines. Cela lui a permis de bénéficier de stock-options, c’est-à-dire le droit d’acheter des actions du groupe à un tarif préférentiel et de les revendre lorsque leur prix est au plus haut.

Après avoir beaucoup baissé avec la crise de 2008, le cours des actions Danone a connu une grosse remontée, surtout en février 2013 lorsque le trust a annoncé plus de 900 suppressions de postes. C’est ainsi que la DRH Pénicaud, qui avait donc préparé les suppressions d’emplois, put vendre en avril 2013 ses actions, en hausse de 60 %, gagnant en un coup plus d’un million d’euros.

Pour se défendre, Pénicaud a déclaré que tout cela était légal. Eh oui...

A.V.