Locataires : les expulsions vont bon train

02 Août 2017

Une femme de 85 ans a été expulsée de son appartement à Paris en juillet. Heureusement, soutenue par ses voisins, elle a trouvé refuge temporairement à l’hôpital public.

Le nombre d’expulsions avec intervention de la police, voire de maitres-chiens, a triplé depuis 2 000 pour atteindre plus de 14 000 expulsions en 2015. Et encore ce chiffre ne prend-il pas en compte les expulsions de personnes sans hébergement, comme à Angers, où 100 personnes et 30 enfants qui occupaient des bâtiments publics depuis plusieurs mois en ont été chassés et sont désormais à la rue depuis 10 jours, sans qu’aucune solution ne leur soit proposée.

D’un côté, les revenus des plus modestes diminuent, de l’autre le nombre de logements abordables est cruellement insuffisant...

Gaëlle Regent