Les militants de Lutte ouvrière à votre rencontre

02 Août 2017

Que la cote de popularité de Macron et de son gouvernement ait baissé n’a rien de surprenant. Celui qui affirmait n’être « ni de gauche ni de droite » montre chaque jour un peu plus que derrière cette formule creuse se trouve un serviteur zélé du Medef, comme ses prédécesseurs. Les premières attaques contre les travailleurs et les plus démunis ont déjà commencé, avec la baisse des indemnités en cas de licenciement reconnu abusif et celle des aides au logement, ou la hausse de la CSG, notamment pour les retraités ayant plus de 1 200 euros de revenus, et à côté de cela, la baisse des impôts des plus aisés.

Les travailleurs ne peuvent se laisser tondre sans réagir. Quel programme devront-ils opposer à celui de Macron, qui leur permette en outre de se regrouper derrière leurs intérêts collectifs ? C’est de cela que les militants de Lutte ouvrière souhaitent discuter.

Vous trouverez ci-dessous les prochaines étapes de leurs caravanes.