Les militants de Lutte ouvrière à votre rencontre

26 Juillet 2017

La dernière mesure de Macron, qui consiste à baisser dès cette rentrée les aides au logement de 5 euros, est symbolique de ce qui attend la population laborieuse. Ce sera pire qu’avec les gouvernements précédents. Sous prétexte de faire des économies, on va faire payer les plus pauvres : les familles et les étudiants de milieu populaire qui, sans cela, ne pourraient pas payer leur loyer.

Chaque mesure envisagée est une attaque contre le monde du travail, tandis que les plus riches verront leurs impôts diminuer et que les patrons pourront licencier encore plus facilement.

Face à cela, les travailleurs devront se défendre, en opposant leur propre programme à celui du Medef défendu par Macron et sa clique. C’est de cela que les militants de Lutte ouvrière souhaitent discuter au travers de leurs caravanes.

Ci-dessous les prochaines étapes.

Champagne-sud

  • Jeudi 27 juillet : Vitry-le-François
  • Vendredi 28 juillet : Verdun
  • Samedi 30 juillet : Saint-Dizier
  • Jura/Saône-et-Loire
  • Jeudi 27 juillet :  Dole
  • Vendredi 28 juillet : Lons-le-Saunier
  • Samedi 30 juillet :  Beaune

Nord

  • Lundi 31 juillet : Béthune
  • Mardi 1er août : Valenciennes
  • Mercredi 2 août : Lens
  • Jeudi 3 août : Denain
  • Vendredi 4 août : Maubeuge/Ferrière-la-Grande
  • Samedi 5 août : Douai

Loire/Drôme

  • Lundi 31 juillet : Roanne
  • Mardi 1er août : Saint-Chamond
  • Mercredi 2 août : Saint-Étienne
  • Jeudi 3 août : Montélimar
  • Vendredi 4 août : Romans-sur-Isère
  • Samedi 5 août : Valence