Semperit – Argenteuil : Non aux licenciements !

05 Juillet 2017

L’entreprise Semperit, qui vient d’annoncer la fermeture de son usine d’Argenteuil, est une multinationale autrichienne qui emploie 7 000 personnes dans le monde. Elle fabrique, entre autres en Pologne, en Chine, en Inde et en France donc, des tapis roulants en caoutchouc pour convoyer les produits extraits de l’industrie minière.

La fermeture du site d’Argenteuil implique la perspective du licenciement des 88 salariés. L’entreprise n’est pas en difficulté, loin de là. Elle veut simplement augmenter pour les actionnaires des profits déjà importants, en faisant produire ces bandes convoyeuses là où les salaires sont les plus bas.

Lors du premier rassemblement de mobilisation le 30 juin, un des militants a pris la parole pour dire que tous les travailleurs de cette multinationale n’ont pas d’intérêts opposés et qu’ils doivent être solidaires face à des décisions qui les touchent ou les toucheront tous à un moment ou à un autre.

Il n’est pas question pour les travailleurs de chez Semperit d’accepter la liquidation de leur usine, la suppression des emplois et la perspective des licenciements. Ils sont prêts à vendre chèrement leur peau. Un deuxième rassemblement était prévu jeudi 6 juillet à 11 heures devant l’usine, un jeudi intitulé par eux « jeudi de la colère ».

Correspondant LO