Librairies Sauramps Montpellier : pour le maintien de l’emploi

05 Juillet 2017

Samedi 1er juillet, 150 participants à un rassemblement devant la librairie Sauramps de Montpellier ont manifesté contre les 62 suppressions d’emplois prévues et contre la dégradation des conditions de travail qui en résulteraient.

Le groupe Sauramps comprend trois librairies : deux à Montpellier, au Triangle place de la Comédie, et à Odysseum ; la troisième à Alès dans le Gard. Annonçant plusieurs années déficitaires, le groupe avait fait appel en janvier dernier à d’éventuels repreneurs.

Finalement, c’est le repreneur Furet du Nord qui a été retenu par le tribunal. Il compte supprimer le site Odysseum et supprimer 62 emplois sur les 119 salariés actuels des trois sites. Il garde l’enseigne Sauramps, bien connue dans la région pour sa notoriété culturelle, mais va en changer les objectifs.

Selon le Furet du Nord, le site Odysseum, qui nécessite un loyer exorbitant payé au bailleur en pleine zone commerciale très prisée, n’a pas le minimum de rentabilité financière attendu. Il veut donc le fermer, et élargir l’activité commerciale sur Montpellier et Alès, dans le domaine de la papeterie au sens large, au détriment du domaine culturel. Les emplois d’accueil, de commande et la vingtaine de libraires spécialisés seraient visés, pour recentrer l’activité sur la vente commerciale. Plusieurs salariés ont reçu leur lettre de convocation pour l’entretien préalable au licenciement.

Jeudi 29 juin, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, interrogée par l’AFP, a déclaré qu’il s’agissait là d’« une décision de tribunal dans laquelle nous n’avons pas à intervenir ». C’est clair, il n’y a rien à attendre du gouvernement.

Les travailleurs ont décidé la grève illimitée à partir du jeudi 29 juin. De nombreux clients ont manifesté leur solidarité lors des rassemblements en soutien aux travailleurs de Sauramps.

Correspondant LO