Législatives : les résultats de Lutte ouvrière

14 Juin 2017

Lutte ouvrière était présente dans 553 circonscriptions, dont 539 circonscriptions de métropole, 6 de l’île de La Réunion, et 8 de Guadeloupe et Martinique, en commun avec l’organisation trotskyste antillaise Combat ouvrier.

Sur l’ensemble de ces 553 circonscriptions, les candidats de Lutte ouvrière totalisent 159 470 voix, soit 0,72 % des suffrages exprimés. Ces résultats sont modestes, mais en légère hausse par rapport à ceux des élections législatives de 2012, où Lutte ouvrière avait obtenu 126 522 voix (0,50 % des suffrages exprimés).

Les candidats de Lutte ouvrière ont obtenu plus de 1 % des voix dans 85 circonscriptions. Ils obtiennent leurs meilleurs résultats dans les circonscriptions les plus ouvrières du pays, en particulier dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime ou la Seine-Saint-Denis. Ils obtiennent 1,74 % à Vaulx-en-Velin et 1,61 % à Vénissieux (Rhône), 2,20 % à Oissel et 2,12 % à Petit-Quevilly (Seine-Maritime), ou encore 2,66 % à Pantin-Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), où se présentait Nathalie Arthaud. Dans certaines circonscriptions de La Réunion, de Martinique et de Guadeloupe, ils dépassent les 1,5 % voire les 2 %. Nos lecteurs trouveront sur le site de Lutte ouvrière l’ensemble de ces résultats, circonscription par circonscription.

Dans une situation marquée par l’abstention des classes populaires et le succès des candidats pro-Macron, ces résultats témoignent de la permanence, certes minoritaire mais réelle, du courant communiste révolutionnaire.

Michel BONDELET