Les congés donnent de l’urticaire au patronat

04 Janvier 2017

En ce qui concerne les jours fériés, l’année 2017 sera favorable aux salariés qui pourront bénéficier de six week-ends de trois jours.

C’en est trop pour le Medef, qui réclame la suppression de deux jours fériés. Les grandes entreprises licencient à tour de bras, mettent des travailleurs au chômage technique du jour au lendemain, quand ça les arrange, mais à en croire leurs représentants, deux malheureux jours de congés mettraient l’économie en péril et 100 000 emplois seraient en jeu ! Pour demander aux salariés de travailler toujours plus, le Medef ne prend jamais de congés.